5 façons faciles pour faire un pas vers le végétalisme

Plusieurs aimeraient bien faire le saut vers le végétalisme mais, ils voient ce changement comme une étape trop difficile à franchir. Pour ma part, je ne suis pas devenue végétarienne du jour au lendemain et je n’ai pas décidé d’adopter une alimentation végétalienne sur un coup de tête. Au départ, il y a 4 ans, j’ai seulement éliminé les viandes que je n’aimais pas. J’ai réalisé que je me forçais parfois à en manger pour faire plaisir aux autres.

Puis, après avoir regardé quelques reportages et documentaires, j’ai décidé de continuer à consommer du poisson mais, j’ai éliminé complètement la viande de mon alimentation. Un an plus tard, pour différentes raisons, j’ai cessé de manger du poisson, une étape difficile car, à priori, j’aimais beaucoup le poisson. Étant maintenant végétarienne, je ne croyais pas vouloir aller encore plus loin mais, j’ai flirté avec le végétalisme et compris pourquoi des gens tendent vers cette façon de s’alimenter.

Si jamais tu as envie de changer certains habitudes (mieux t’alimenter, intégrer des repas végétarien, manger moins de viandes rouges, etc.), suis ce conseil :  vas-y graduellement avec ce que tu es capable de faire. Faire des changements trop radicaux peut parfois nous faire retomber rapidement dans nos anciennes habitudes!

Je ne me suis pas donné la mission de rendre tout le monde végétalien. Par contre, certains produits végétaliens sont facilement intégrables au quotidien. Si tout le monde mettait en place de petits changements, je suis assurée que nous aurions un impact sur l’environnement. Comme mon copain consomme toujours des produits d’origines animales, je privilégie certains produits de remplacement végétaliens dont le goût ressemble aux «originaux».

Voici une liste de 5 produits qui sont facilement accessibles en épicerie et que tu peux utiliser sans que ce premier pas vers le végétalisme soit trop drastique:

1. La mayonnaise

Il y a plusieurs mayonnaises à l’épicerie qui ne contiennent pas d’œuf. Le goût est à s’y méprendre parfois. Celle que nous préférons à la maison est la Hellmann’s, pour son prix, son goût et la facilité à la trouver à l’épicerie. Il existe aussi la Végénaise de Follow your heart, un peu plus dispendieuse et un peu moins accessible.

.                                                                            

2. Le beurre ou la margarine

La marque Becel offre une margarine qui ne contient aucune substance laitière et son goût est pratiquement le même que celle qui en contient. Pour ce qui est du beurre, celui que j’achète est celui de la marque Earth Balance (bio ou non), il est vraiment bon et fonctionne comme du vrai beurre pour la cuisson.

                                                     

3. Le lait végétal

Les épiceries nous offrent une grande variété de laits végétaliens (noix de cajou, amandes, soya, coco, etc.). Nos papilles sont si habituées au lait de vache qu’il faut se donner du temps pour apprécier ces différents laits, surtout dans le café. Si tu es incapable de mettre de côté le lait de vache dans ton café, tu peux simplement opter pour le lait végétal dans tes recettes. Tu ne verras pas la différence au goût. Pour ma part, je le prépare à chaque semaine avec mon Vitamix. J’ai donc pas testé les différents laits.

                                  

4. Les graines de chia

Ce superaliment riche en oméga 3, en fibres et en protéines peut être utilisé de différentes façons : dans les boissons fouettées, dans les vinaigrettes ou encore dans les salades. Il est aussi un excellent remplaçant pour les œufs dans les recettes. Si tu cherches par exemple un gâteau au chocolat, fais la recherche sur internet en ajoutant «vegan» ou encore «sans œuf». C’est si simple!

5. La crème glacée

La crème glacée végétalienne peut être faite à base de noix, de soya ou encore de noix de coco. Elle peut être aussi onctueuse que la traditionnelle faite à base de crème. Un couple québécois nous ont fait le cadeau de créer une entreprise qui offre une crème glacé à base de soya qui est sans produit animal et elle se décline en plusieurs saveurs: Lacrem. Je vous invite à aller les découvrir. Et pour te gâter un peu, tu peux te rendre dans une crèmerie qui offre de la crème glacée végétalienne. Ma préférée: celle du Hoche Glacé, à Montréal.

                                 

Ces petits trucs simples ont été testés par la personne la plus réticente au végétalisme sur la planète : mon copain. Petit à petit, j’ai trouvé des recettes qui l’ont fait oublié que la viande n’est pas indispensable à chaque repas. Aujourd’hui, c’est lui qui fait la promotion du tempeh et du miso, (d’autres produits maintenant indispensables) auprès de notre entourage!

One thought on “5 façons faciles pour faire un pas vers le végétalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *